La bécasse des bois, belle et discrète

Silencieuse et furtive dans le couvert des forêts, la bécasse des bois au magnifique plumage ne se laisse guère admirer qu’au crépuscule, lors de son vol nuptial.

Les forêts de plaine ou de montagne abritent la vie secrète de la bécasse, qui porte bien son nom d’oiseau des bois. Si le couvert n’est pas trop dense, si le bois est frais et humide, ponctué de clairières, traversé de rivières et tranquille, elle est là….mais si discrète qu’il est bien difficile de la surprendre.

Durant le jour, elle se déplace peu, restant dans le sous-bois à proximité de son aire habituelle, explorant la litière pour se nourrir. En automne et en hiver, le soir, à la faveur du crépuscule, elle s’envole et s’aventure à découvert, en lisière, pour chasser le ver de terre dans les prairies proches, avant de rentrer au petit matin.

Elle mène une vie solitaire, ne rencontrant ses congénères qu’au moment de la croule.