Voyage ornithologique en Islande : quelques spots à découvrir

Généralement composé de volcans, de sources chaudes, de geysers et de champs de lave, le paysage islandais en fait rêver plus d’un. Il est réputé pour être l’un des meilleurs spots pour observer les aurores boréales et pour son soleil de minuit (entre le 20 et le 22 juin). Mais l’Islande possède également d’excellents spots pour l’observation des oiseaux. Si vous souhaitez faire un voyage axé sur l’ornithologie en Islande, voici les meilleurs endroits à ne surtout pas rater.

Visiter les îles Vestmann lors d’un séjour en Islande

Les îles Vestmann sont situées dans le sud du pays, à moins d’une heure de bateau de la côte. C’est un archipel islandais qui compte 18 îles. Pendant un voyage en Islande, la visite de ces îles est incontournable pour ceux qui souhaitent observer les oiseaux. Pami toutes les îles qui constituent l’archipel, l’île d’Heimaey est la seule qui est habitée. D’une superficie d’environ 13,4 km², elle abrite le volcan Eldfell qui culmine à 220 mètres d’altitude. Pour le gravir, il vous sera possible de choisir entre les différents sentiers qui offrent tous une belle promenade. Une fois arrivé au sommet, vous aurez une vue magnifique à 360° de l’ensemble de l’île.

Cette randonnée est également une excellente opportunité d’observer les colonies de macareux moine. Avec son plumage noir et blanc, ainsi que son bec coloré, cet oiseau marin affectueux est emblématique de l’Islande. De par sa démarche assez maladroite, il est également connu sous le nom d’oiseau clown. Lors d’une balade au nord-ouest de l’île, vous aurez aussi surement l’occasion d’observer d’autres espèces d’oiseaux comme l’huitrière pie, le pétrel fulmar et le chevalier gambette.

Se rendre à Jökulsárlón

Située au sud-est de l’Islande, la lagune glaciaire de Jökulsárlón attire de nombreux voyageurs pour eaux bleues paisibles qui sont parsemées d’iceberg. D’une superficie de près de 18 km², Jökulsárlón est aussi un excellent point de vue pour l’observation des oiseaux. Eider à duvet, harelde boréale, arlequin plongeur… de quoi satisfaire les voyageurs. L’Eider à duvet est particulièrement présent dans les environs. C’est un grand canard marin qui peut mesurer jusqu’à 60 cm et peser jusqu’à 2 kg.

Si vous vous y rendez durant la 2e quinzaine du mois de juillet, vous aurez l’opportunité de voir les mâles en plumage nuptial. En effet, cette période correspond à la saison de la reproduction. Le mâle présente ainsi une magnifique couleur de noir et de blanc. Des tâches de vert émeraude sur les côtés de la tête et à l’arrière sont également observées. Si vous souhaitez observer les canards et les oiseaux en même temps, le lac volcanique Mývatn, situé au nord du pays, constitue également un haut lieu ornithologique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.